C’est bientôt l’été. L’heure est venue pour s’occuper des poils disgracieux, susceptibles d’apparaître sur le bikini. Comme vous le savez, la peau du maillot est très sensible et la pilosité peut être plus épaisse. S’épiler cette zone risque d’être un véritable calvaire. Sans parler des éventuels désagréments engendrés par l’épilation tels que les boutons ou les poils incarnés. Voici donc six astuces pour vous aider à éliminer vos poils du maillot en toute tranquillité.

S’épiler au bon moment

L’épilation du maillot est une règle d’hygiène indispensable pour les femmes. Soigner cette partie du corps influe sur leur intimité, leur féminité et aussi leur charme. Malgré son importance majeure, le processus s’avère être incommodant. Pour éviter de souffrir, il faut choisir le bon moment.

S’épiler pendant les règles n’est pas une chose interdite. Par ailleurs, la peau semble plus sensible à ce moment-là et risque de vous faire plus de mal. C’est également le cas durant la dernière semaine avant la menstruation, la période de fatigue ou de stress. Il faut attendre la fin du cycle menstruel pour procéder à l’épilation du maillot. Ce moment sera idéal pour mieux tolérer la souffrance.

Deux dispositifs à adopter pour bien préparer la peau du maillot à l’épilation

Le meilleur moyen d’empêcher la douleur vous envahir en épilant le maillot est de bien préparer la peau à l’avance. A ce titre, pensez à prendre quelques dispositifs de base. Tout d’abord, il est nécessaire de chouchouter au quotidien la partie concernée. Exfoliez-la de manière douce un ou deux jours avant l’épilation. Vous pouvez composer un gommage naturel en mélangeant de l’huile d’olive et de gros sel.

Cette étape est essentielle pour vous débarrasser des peaux mortes qui font barrière entre la cire et la pilosité. Elle permet d’assouplir la couche épidermique, ce qui facilite le retrait des poils du maillot. Votre peau bénéficie en plus des propriétés nourrissantes et hydratantes de l’huile.

Le jour de l’épilation du maillot, prenez un bain chaud pour ouvrir les pores et faciliter ainsi le processus. Veillez notamment à bien sécher la zone à épiler. L’humidité gêne N’hesistez pas une application de la crème dépilatoire ou la cire . Une fois que tout est fini, rassemblez vos accessoires.

Trois produits pour adoucir l’épilation du maillot

Au cas où vous êtes extrêmement sensible à la souffrance, il est possible d’utiliser quelques produits. Entre autres, vous pouvez prendre un comprimé antidouleur qui vous aide à prévenir les éventuelles douleurs. Avalez le médicament une heure avant l’épilation du maillot pour lui laisser le temps d’agir.

Il existe également une crème anesthésiante en pharmacie. C’est un produit analgésique local, composé de lidocaïne, permettant d’atténuer la douleur. Appliquez-le sur la zone du maillot suivant les recommandations de la marque et vous réussissez votre opération sans drame.

Le talc est très reconnu pour ses nombreux bienfaits contre l’humidité. Il sert également d’antidouleur de choc pour l’épilation du maillot. En plus, ce produit pulvérulent rendra l’épiderme de la zone plus sec et fera adhérer au mieux la cire aux poils.

Avant l’épilation, appliquer du talc permet à la cire de mieux adhérer. De par ses propriétés absorbantes, il s’empare de l’humidité (notamment la transpiration), qui peut rendre l’épilation moins efficace. Entre les bandes ou après l’épilation, le talc permet d’apaiser les rougeurs.

Vous avez pu voir au travers de cet article les différentes astuces qui vous aideront à alléger la douleur lors de l’épilation du maillot. Malgré tout, l’usage de la cire chaude est conseillé pour rendre le processus moins désagréable.